Posted on

La « bonne » jauge pour un Mq.31: sept-cinquante-combien?

Presque chaque tireur suisse possède un mousqueton 31. Et presque chaque propriétaire d’un mousqueton a son opinion sur la jauge « parfaite » du canon qui assure la meilleure précision.

Nous aussi nous avons une opinion: ça n’a aucune importance. Nous avons fait des essais au tir systématiques avec des canons Waffenfabrik jaugeant entre 7.51 et 7.54, et n’avons trouvé aucune corrélation entre le diamètre du canon et les groupements serrés (ou non).

Plus encore — la jauge n’est pas forcement un indicateur de l’usure du canon; sur plusieurs mousquetons neufs (de lots de production différents) nous avons constaté des diamètres entre 7.51 et 7.53 — neufs d’usine. Les spécifications officielles sont encore plus généreuses; d’après les plans de la Waffenfabrik, le calibre nominal est 7.51, mais les tolérances de fabrication sont ok jusque à 7.56.

Ceci dit, la jauge est utile: les canons qui n’avaient pas le même diamètre sur toute la longueur (un coté plus large que l’autre) se montraient inférieurs en termes de précision que les canons uniformes. Par ailleurs, les canons qui arrivaient à 7.55 ou plus étaient en général déjà « fatigués » et commençaient à disperser plus.

Il est important de noter que ce dernier point n’est valable que pour le Mq.31 et que pour les canons Waffenfabrik. Les canons Hämmerli (rares, reconnaissables par leur marquage « marteau ») jaugent plus large d’usine, et en 7.55 donnent une précision tout à fait convaincante. Les carabines de sport en 7.5×55 (dont la précision et la longévité sont, en général, excellentes) utilisent d’habitude des canons en calibre .30 standard (les mêmes que .308 Win ou .300 Win Mag), qui jaugent dans les 7.55-7.56 neufs.

En résumé: pour un Mq.31 avec un canon Waffenfabrik assurez-vous que la jauge est la même sur toute la longueur (des deux cotés) du canon, et qu’elle est en dessous de 7.55. Du reste — il n’y a que la cible pour vous dire la vérité ultime.

[lien]